Les coûts de recherche et développement pour les thérapies ciblées sont très élevés.
 

Les thérapies ciblées contre le cancer coûtent autour de 100.000 euros mais sont plus efficaces. Pour maîtriser le déficit de la sécurité sociale, l'économiste Nicolas Bouzou propose que les remboursements ciblent ces pathologies lourdes, tandis que les complémentaires soient plus sollicités pour les maux du quotidien.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire