Cartes SIM piratées: Gemalto reconnaît les faits mais les minimise

Gemalto a subi "plusieurs attaques sophistiquées".
 

Gemalto reconnaît avoir subi des attaques, mais le fabricant de cartes SIM nie le "vol massif" de données.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire