De janvier à mars 2016, la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis teste 3 minibus électriques autonomes pouvant transporter une dizaine de personnes sur une voie spécialement aménagée.
 

Pendant que la start-up lyonnaise Navya lève 4,1 millions d'euros, son homologue toulousaine Easymile fait tester ses minibus "autonomes" sur la voirie à Sophia-Antipolis. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire