Mis à jour le
Les acteurs Noémie Lvosky et Denis Podalydès dans "Camille redouble", l'un des films les plus rentables du cinéma français en 2012
 

A l’occasion de la cérémonie des César ce 22 février, le président de l’Académie Alain Terzian relativise les critiques récentes sur le coût du cinéma français. Il justifie les subventions et le salaire de certaines vedettes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire