× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Stefan Quandt (au centre) se voit obligé par la loi allemande de prendre le contrôle total de BMW.
 

Après le décès de sa mère, Stefan Quandt se retrouve provisoirement à la tête de 34% du constructeur automobile. Mais il a demandé à ne pas prendre le contrôle de l’entreprise, comme la loi l’y oblige.

Votre opinion

Postez un commentaire