Le ver qu'utilise Nagi Bioscience pour des expérimentations pourrait remplacer les centaines de milliers de souris sacrifiées en Suisse.
 

Nagi Bioscience a mis au point un dispositif de tests automatisés utilisant un minuscule ver partageant une grande part de son génome avec l'Homme. Cette approche remplace les souris de laboratoire utilisées comme cobayes par l'industrie cosmétique et pharmaceutique.

Votre opinion

Postez un commentaire