Chauffeur Privé
 

Entre le géant américain Uber et Taxify, la start-up estonienne appuyée par le mastodonte chinois Didi, Chauffeur Privé ne baisse pas les bras. Avant une levée de fonds de 50 millions d'euros qui se conclura dans les prochains mois, la start-up recrute une centaine de personnes pour se lancer à l'international.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire