Christine Lagarde estime que la finance islamique peut devenir un facteur de stabilité financière.
 

La directrice générale du FMI a loué le modèle sur lequel se base la finance islamique et qui, selon elle, peut devenir un "facteur de stabilité".

Votre opinion

Postez un commentaire