Mis à jour le
Selon le directeur général d'EuropaCorp, le système français "ne coûte rien à personne"
 

Christophe Lambert, bras droit de Luc Besson, a défendu vendredi 28 juin, le système français de financement du 7ème Art.

Votre opinion

Postez un commentaire