autolib.jpg
 

Avec la facture salée que demande Autolib' à Paris et aux communes franciliennes, la maire Anne Hidalgo a fait part de son intention d'accueillir d'autres modèles d'autopartage. Le constructeur français PSA a confié être déjà en discussion avec la Mairie pour développer son service de "free floating" dans la capitale.

Votre opinion

Postez un commentaire