Serge Metz, PDG de la G7 n’est pas optimiste pour la grève du 26 janvier. Les grandes villes risquent des blocages et des débordements qui seront plus durs qu'en juin dernier.
 

Serge Metz, PDG de G7, accuse l'Etat de ne pas faire respecter la loi. Les chauffeurs illégaux pulluleraient et les autres appliqueraient rarement la nouvelle réglementation. D'où la chute de 30% des revenus des artisans taxis. Il redoute des débordements et le blocage de Paris mardi prochain.

journaliste

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire