× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Renault voudrait des droits de vote doubles.
 

L'Etat est prêt à consacrer jusqu'à 1,2 milliard d'euros pour faire grimper sa participation au capital de Renault. Son but? Peser plus fortement sur les décisions, notamment lors de la prochaine AG.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire