En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le blocage des services de VOIP (voix sur Internet) coûte cher aux Marocains. Elle a également un prix pour les trois opérateurs à travers la campagne "unlike".
 

Entre les opérateurs marocains et les consommateurs, c’est la rupture depuis que l’accès aux services de VOIP (What’sApp, Skype…) a été interdit pour préserver l’activité des télécoms. Une campagne sur Facebook fait payer très cher cette décision.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Pasdupe
    Pasdupe     

    Quand enfin admettra-t-on que ce pays n'est pas libre ?

    Deltajonas
    Deltajonas      (réponse à Pasdupe)

    Cela n'a rien avoir avec de la censure politique, il s'agit d'une décision prise par les opérateurs pour préserver leurs business.

Votre réponse
Postez un commentaire