× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Microsoft va supprimer 1.850 emplois dans sa division fabriquant des smartphones, héritée du rachat de Nokia.
 

Après avoir cédé ses téléphones mobiles 2G, Microsoft supprime 1.850 emplois dans l'ex-activité de Nokia, s'ajoutant aux 7.800 licenciements de juillet 2015. Microsoft solde l'échec du rachat en 2014 des mobiles de Nokia, crédités d'à peine 1% du marché mondial.

Votre opinion

Postez un commentaire