Mis à jour le
Uber vise un chiffre d'affaires de 2 milliards de dollars en 2015
 

Le VTC américain n'a jamais payé d'impôt sur les bénéfices en France, où il ne déclare qu'une fraction de ses revenus réels, grâce un montage d'optimisation fiscale passant par les Pays-Bas, les Bermudes et le Delaware.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Facebook-1619668598281228
    Facebook-1619668598281228     

    C'est un autres problème ça, Uber n'est pas la seule entreprise à agir de la sorte, c'est le principe des sociétés Offshore c'est tout a fait légal...



Votre réponse
Postez un commentaire