Le prix du kilogramme de vanille de Madagascar a été multiplié par huit en quatre ans, et sa demande ne cesse d'augmenter.
 

Le cours de la vanille a été multiplié par huit de 2014 à 2017. La faute à plusieurs récoltes stagnantes ou en baisse à Madagascar, qui assure 80% de la production mondiale. Face à cette pénurie, les industriels se mobilisent pour remettre sur pied une filière de production.

Votre opinion

Postez un commentaire