Sepp Blatter se trouve au coeur des critiques, alors que le dirigeant brigue un cinquième mandat à la tête de la Fifa.
 

L'organe dirigeant du football mondial est de nouveau soupçonné de corruption, cette fois par le Conseil de l'Europe. Le tout alors que les sponsors se retirent les uns après les autres.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Facebook-883206111731705
    Facebook-883206111731705     

    La coupe du monde en 2022 au Qatar ? D'ici là et avec tous les événements géopolitiques en cours, la CM n'aura même peut-être pas lieu du tout. En tout cas, on aura pu se rendre compte que pour certains, le fric passe bien avant les droits de l'homme.

  • olivier5clisson
    olivier5clisson     

    on liquide la farce Qatarie et on recommence
    le plus vite sera le mieux

  • 109600
    109600     

    Souvenez-vous quand la FIFA s’inquiétait des effets de la chaleur sur la santé des joueurs de football et se fichait complètement du sort des malheureux travailleurs émigrés qui travaillent dans des conditions épouvantables proches de l’esclavage sur les chantiers de la coupe du monde au Qatar. Blatter avait déclaré qu'il n'était pas un inspecteur du travail.Quel cynisme !!!

Votre réponse
Postez un commentaire