Mis à jour le
Les manifestants à Laval promettant "de poursuivre" le blocus de l'usine du géant laitier entamé lundi.
 

Les représentants des éleveurs ont rejeté la proposition à 280 euros les mille litres. Ils poursuivent leur blocus en Mayenne, tandis que Stéphane Le Foll présentera mardi un plan de régulation de la production française demandé par Bruxelles.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • fleur
    fleur     

    En 1985 j 'avais dé jas le même prix et moins de charges il faut que les prix augmente ou les emplois vont tomber moi j'ai dé jas supprimé des services .

  • Nataloche
    Nataloche     

    Il est anormal que le prix des matières premières soit fixé par les acheteurs

Votre réponse
Postez un commentaire