Carole Bienaimé a indiqué qu'elle allait fermer ses sociétés pour éviter tout soupçon de jeu d'influence.
 

La commission des affaires culturelles du Sénat a approuvé mercredi la nomination de cette productrice, passant outre la contestation suscitée.

Votre opinion

Postez un commentaire