Seulement 58,5% des ingénieurs ont le niveau requis en anglais par rapport aux besoins de leur fonction.
 

9 entreprises sur 10 tournées vers l'international estiment que la maîtrise de l'anglais est indispensable, selon une étude de l'institut Cambridge English. Or son enseignement dans les écoles d'ingénieurs n'est pas à la hauteur.

Votre opinion

Postez un commentaire