Des manifestants contre le décret Trump ont protesté aux abords des aéroports américains ce week-end, ici à Los Angeles.
 

Air France a dû refuser d'embarquer des passagers qui, depuis vendredi et la signature d'un décret par Donald Trump, sont devenus persona non grata aux États-Unis. Toutes les compagnies aériennes ont dû se conformer dans l'urgence au "muslim ban".

Votre opinion

Postez un commentaire