× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
La Dépakine est tenue pour responsable de malformations infantiles
 

L'Apesac, une association de victimes, a envoyé une lettre au groupe pharmaceutique pour lui demander d'accepter sa responsabilité et d'indemniser les victimes. Sanofi a quatre mois pour répondre, faute de quoi la justice pourra être saisie. 

Votre opinion

Postez un commentaire