Le TGV d'essai a déraillé à une vitesse de 243 km/h alors qu’il circulait sur une portion limitée à 176 km/h.
 

Systra, la filiale de la SNCF ayant participé à l’organisation de l'essai fatal sur la LGV Est aurait fait preuve d’un manque de rigueur et de mauvaises pratiques selon un rapport du cabinet Technologia.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire