Le PDG de Scor, Denis Kessler.
 

Le réassureur reste la cible des mutuelles Maaf, MMA et GMF. Il martèle son indépendance pour faire monter les enchères. Plusieurs de ses actionnaires le poussent à négocier pour obtenir un prix attractif.

Reporter

Votre opinion

Postez un commentaire