Mis à jour le
Doux
 

Le volailler Doux, qui doit être placé en liquidation judiciaire le 3 avril, intéresse le groupe français LDC et l'ukrainien MHP, connu pour ses poulets "low cost".

Votre opinion

Postez un commentaire