En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En Ile-de-France, 250.000 locataires attendaient une forte baisse du prix du gaz.
 

Quelque 250.000 ménages chauffés par la CPCU, une filiale d'Engie (ex-GDF Suez), sont tombés de haut quand ils ont découvert que leur facture n'avait pas autant diminué que prévu. Un accord avec la mairie de Paris serait à l'origine de cette mésaventure.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire