La CGT se mobilise pour sauver... la tête d'un directeur de palace parisien

La façade de l’hôtel Peninsula lors de son inauguration en août 2014.
 

Plusieurs délégués CGT ont distribué des tracts lundi et mardi devant l’entrée du Peninsula. Ils ne protestent pas contre la loi Travail. Ils se battent pour obtenir la réintégration de leur patron poussé vers la porte par les propriétaires qataris et hongkongais de ce 5 étoiles.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire