En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La DGCCRF n’a pas communiqué de noms mais révèle l'existence de contrats "publicitaires" dont les montants vont de 20.000 à 100.000 euros.
 

La répression des fraudes a mené une enquête sur les relations entre les marques et des Youtubeurs qui accepteraient discrètement de gros chèques pour présenter des produits dans leurs sketchs. De lourdes sanctions financières pourraient tomber avant l’été.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire