La dette de la SNCF est d'environ 47 milliards d'euros.
 

Avec les investissements prévus dans le système ferroviaire, l'opération devrait coûter 1,5 point de PIB à la France, estime le rapporteur du projet de loi.

Votre opinion

Postez un commentaire