Mis à jour le
Arriva est présent dans 15 pays, comme ici, en Pologne.
 

Arriva, filiale de la compagnie allemande, veut se lancer sur le marché ferroviaire français, alors que l'ouverture à la concurrence du transport voyageurs est prévue pour 2019. Elle propose aux régions de mettre en place des projets pilotes, avec comme argument des économies pour les régions et les voyageurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jp89
    jp89     

    "Avec comme argument des économies pour les régions et les voyageurs" ET SURTOUT MOINS DE GREVE.

  • la gratouille
    la gratouille     

    De toutes façons c'est difficile de faire plus mal que la SNCF,alors pourquoi pas.C'est aussi l'absence de concurence et la sur protection de son marché qui a rendu la SNCF aussi innefficace...!

Votre réponse
Postez un commentaire