Ces salariés de Microsoft souffriraient de syndrome post-traumatique.
 

Deux employés de Microsoft, chargés de modérer des contenus extrêmement traumatisants, portent plainte contre la firme. À cause de ce travail, ils disent souffrir de syndrome post-traumatique, une maladie qui touche surtout les anciens soldats.

Votre opinion

Postez un commentaire