L'ex-cadre aurait "ordonné à des salariés d'Audi de concevoir et mettre en oeuvre des logiciels permettant de frauder aux tests américains sur les émissions", selon le DoJ.
 

Giovanni Pamio, un Italien de 60 ans et ancien dirigeant d'Audi, vient d'être inculpé par les autorités américaines. Il est accusé d'avoir chargé ses équipes de concevoir le logiciel truqueur à l'origine du scandale Volkswagen.

Votre opinion

Postez un commentaire