(photo d'illustration)
 

Le constructeur allemand admet ainsi sa responsabilité dans le scandale des moteurs truqués.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire