Volkswagen
 

Le constructeur allemand va provisionner 2,5 milliards d'euros au troisième trimestre, estimant que les rappels de ses véhicules diesel au moteur truqué seront plus longs et complexes que prévu.

Votre opinion

Postez un commentaire