× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le groupe qui détient Dim, Wonderbra et Playtex a vu sa rentabilité opérationnelle multipliée par six, à 60 millions d'euros, depuis sa reprises en 2006.
 

Le fonds d'investissement américain Sun European Partners aurait renoncé à trouver un acquéreur pour les trois marques de sous-vêtements. D'après Les Echos, il n'aurait trouvé aucune offre satisfaisante.

Votre opinion

Postez un commentaire