Doux pourra poursuivre son activité jusqu'au 31 mai.
 

La mesure, décidée par le tribunal de commerce de Rennes, est assortie d'une poursuite de son activité jusqu'au 31 mai.

Votre opinion

Postez un commentaire