× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
La direction de la Malaysia Airlines est notamment coincée entre un actionnaire principal envahissant et de puissants syndicats.
 

La perte, jeudi 17 juillet, du Boeing 777, qui intervient moins de six mois après la disparition d'un autre appareil de la compagnie, risque de fragiliser l'entreprise. Cette dernière fait déjà face à d'importants problèmes financiers et à la défiance des voyageurs.

Votre opinion

Postez un commentaire