Selon Google, le droit à l'oubli enfreint le droit à l'information. Pour la Cnil, c'est d'abord un droit fondamental.
 

Entre Google et la Cnil, le bras de fer se poursuit. Pour n'avoir pas pleinement déréférencé des informations sur l'ensemble de ses sites, Google écope d'une nouvelle amende.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire