× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Google conteste que la CNIL "revendique une autorité à l'échelle mondiale pour contrôler les informations auxquelles ont accès les internautes à travers le monde".
 

Google accepte le droit à l'oubli pour des recherches faites sur Google.fr ou Google.co.uk mais pas sur celles faites via Google.com.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire