Mis à jour le
L'édition 2011 du salon
 

Autrefois majoritaires, les acteurs français "pure player" du e-commerce ont disparu du paysage, en seulement cinq ans. Ils ont été rachetés par des sociétés étrangères ou se sont adossés à des entreprises qui opèrent en dehors du web.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire