× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
L'A400 pourrait notamment pâtir un peu plus de la réduction des dépenses militaires des Etats.
 

Le président exécutif d'EADS a annoncé, dans une interview donnée au Süddeutsche Zeitung de ce lundi 28 octobre, que la branche militaire de son groupe va faire face à des réductions de coûts et d'emploi. La faute à une conjoncture dégradée.

Votre opinion

Postez un commentaire