L'aéroport de Toulouse a été privatisé en 2015.
 

L’actionnaire chinois vend sa part de 49,9%. Mais la direction de l’aéroport et les collectivités locales veulent éviter un rachat par Vinci.

Matthieu PECHBERTY

Reporter

Votre opinion

Postez un commentaire