Pierre Berger, le PDG d'Eiffage, a défendu le modèle économique des concessions autoroutières au micro de BFM Business.
 

Pierre Berger, le PDG d’Eiffage, était l’invité de BFM Business mercredi 17 décembre. Selon lui, les sociétés d’autoroutes, en plein bras de fer avec le gouvernement, sont victimes d’un faux procès car plusieurs éléments sont occultés sur leurs changes.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • maxerem
    maxerem     

    Ben, il s'en fout le gouvernement: son problème du moment n'est pas de réinvestir dans des équipements, mais de remplir les caisses.

  • jmh69
    jmh69     

    Si le gvt ne respecte pas ses propres contrats, comment pourra-t-il en proposer d'autres dans qqs domaines que ce soit

    R1
    R1      (réponse à jmh69)

    Renégocier un contrat n'est pas un gros mot ni une insulte à la chose signée. Quand vous renégociez votre crédit immobilier que faites vous ?

  • doctorpat
    doctorpat     

    comme ils se sont rincés... ils angent dans les billets a la picsou avec leurs autoroutes ces pauvres riches .. lol

  • R1
    R1     

    Il se fout de nous ..........

Votre réponse
Postez un commentaire