× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Uber n’a d’autres choix que de s’imposer sur le marché chinois qui, selon une note aux investisseurs publiée en 2015 a vocation à devenir « son marché prioritaire ».
 

Un milliard de dollars, c’est qu'Uber affirme avoir perdu en Chine en 2015. Mais Travis kalanick, son PDG et fondateur, ne renoncera pas à y affronter son redoutable concurrent Didi Kuaidi, financé par Alibaba et Tencent.

journaliste

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire