Mis à jour le
Des urnes ont été installées dans les assemblées générales de cheminots qui pourront aussi y glisser leur bulletin lors de tournées syndicales, dans les ateliers, les postes d'aiguillage et les bureaux.
 

Ouverte jusqu'au 21 mai, la consultation organisée par les syndicats de cheminots auprès des salariés de la SNCF n'a aucune valeur juridique. Les conditions d'organisation du scrutin manquent de fiabilité. Mais pour les syndicats, le plus important est de mobiliser le plus grand nombre de votants.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire