× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Majlis al-Umma, le Parlement du Koweït, a lancé une enquête sur deux contrats noués par des Français dans l'Emirat.
 

Le gazier français est dans le viseur des autorités koweïtiennes à propos des conditions d'obtention d'un contrat pour la construction d'une centrale électrique. Airbus est visé pour son accord avec la compagnie aérienne du pays.

Votre opinion

Postez un commentaire