La période est difficile pour EON.
 

Le géant allemand de l'énergie vient d'annoncer de nouvelles dépréciations. Ces dernières atteignent plusieurs milliards d'euros.

Votre opinion

Postez un commentaire