× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Bouygues, en charge du chantier de Flamanville, avait été relaxé dans le cadre d'un procès mené en février.
 

Le groupe industriel aurait à comparaître devant le tribunal correctionnel, selon Mediapart. Bouygues aurait utilisé deux sociétés pour employer illégalement plus de 500 ouvriers sur le chantier de Flamanville.

Votre opinion

Postez un commentaire