Mis à jour le
Contrairement aux ordinateurs, une machine à écrire n'est pas vulnérable aux intrusions des pirates.
 

Comment garder les données sensibles à l'abri des regards indiscrets? La Russie a adopté une solution radicale: revenir à la machine à écrire. Le Kremlin équiperait certains de ses services de ces bons vieux engins qui ne sont pas piratables.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire