Uber
 

La société américaine a supprimé une clause qui empêchait ses clients de la poursuivre en cas de plainte pour agression sexuelle contre un chauffeur.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire